Les vitrages techniques

Entre les performances d’un vitrage, l’isolation thermique et l’isolation phonique, difficile d’y voir clair ! Découvrez quelques explications.

L’isolation thermique :

En hiver, le vitrage doit isoler du froid et conserver la chaleur à l’intérieur, tout en laissant entrer la chaleur générée naturellement par le rayonnement solaire. En été, il doit laisser passer la lumière tout en protégeant de la chaleur extérieure.

Les composants du vitrage : fine lame d’air, de gaz et d’oxydes métalliques, sont ce qui le rende peu émissif. Concrètement, la paroi vitrée n’est pas froide au toucher. Le triple vitrage atteint des performances thermiques exceptionnelles, cependant il ne sera parfaitement efficace que dans des bâtiments parfaitement isolés (maison passive par exemple), ou pour palier une mauvaise exposition de certaines pièces (côté Nord).

L’isolation phonique :

L’épaisseur des composants verriers, les éléments qui les constituent et le choix d’épaisseurs différentes entre ces composants, agissent sur l’indice d’affaiblissement acoustique du vitrage. Ce choix est d’autant plus important que l’habitation est proche de zones bruyantes.

La protection des personnes et des biens :

En cas de choc, le vitrage destiné à la sécurité des personnes ne doit pas se briser et provoquer de blessures. Mais ce vitrage peut aussi protéger des agressions. L’emploi de composants feuilletés et trempés permet d’atteindre des niveaux de protection adaptés à chaque situation.

La durabilité :

Le vitrage est un rempart contre les intempéries et son assemblage est conçu pour ne pas laisser rentrer l’humidité (vapeur d’eau).

Les performances d’un vitrage :

Elles sont renseignées par le coefficient Ug (g pour glass) exprimé en Watt par mètre carré (W/m2) et J (Watt par mètre carré en degrés Kelvin). Plus le Ug est petit et plus le vitrage est isolant.

La mesure de la performance de la menuiserie entière (vitrage et fenêtre) est exprimée par le coefficient Uw (w pour window) en Watt par mètre carré Kelvin (W/m2K). Plus le coefficient est bas, meilleure est l’isolation. C’est ce coefficient qui, dès lors qu’il correspond à celui exigé par la loi de finance en vigueur, vous donnera droit à l’obtention d’un crédit d’impôt.

Traçabilité des vitrages :

Tous les vitrages utilisés sont sous label CEKAL, qui garantit leur étanchéité et leur qualité pendant 10 ans. Cet organisme délivre les labels suivant les directives de la norme européenne EN 45011. Les certificats de qualification délivrés attestent de la qualité des produits verriers, de leur pérennité, et leur conformité aux normes en vigueur.
Leur traçabilité est totale, car son « immatriculation » est imprimée sur l’intercalaire aluminium du vitrage.

les vitrages la boutique du menuisier