La menuiserie en quelques mots

Pour mieux vous y retrouver parmi tous les termes techniques, découvrez le lexique de la menuiserie.

Le glossaire de la menuiserie

Retrouvez ici un glossaire de la menuiserie, pour en comprendre toutes ses caractéristiques.

ALLEGE :
Partie pleine maçonnée en-dessous d’une fenêtre. Mais aussi partie fixe basse de cette dernière comportant un vitrage ou un panneau de remplissage.

APPUI :
Élément (pierre, béton, alu) disposé sur une allège ou sur un seuil et recevant la traverse basse de la fenêtre. La zone la plus étroite et la plus élevée de l’appui se nomme le rejingot. L’élément saillant de la traverse basse de la fenêtre s’appelle une pièce d’appui.

BARILLET :
Cylindre permettant le verrouillage ou le déverrouillage d’une serrure à l’aide de la clé.

BATTANT :
Nom commun du vantail. Partie de la fenêtre, porte ou volet qui est mobile autour de paumelles ou de gonds.

BATTEMENT CENTRAL :
Pièce qui reçoit l’ouvrant et sert à l’arrêter.

BATTUE :
Pièce rapportée sur la tranche du vantail libre, assurant la jonction entre deux vantaux : elle recouvre le vantail qui porte la crémone.

BÉQUILLE :
Poignée qui permet la saisie et l’ouverture d’une porte.

BI-COLORATION :
Couleur extérieure différente de la couleur intérieure.

BLOC-BAIE :
Ensemble châssis plus volet qui permet d’assurer à la fois la fermeture et l’occultation de la baie. Le bloc-baie simplifie l’opération de pose.

CEKAL :
CEKAL est un organisme certificateur qui délivre des certificats aux fabricants de vitrages après contrôles et essais réalisés dans leurs centres de production. Le Label CEKAL certifie trois types de vitrages : le vitrage isolant, le vitrage feuilleté et le vitrage trempé. Il atteste de la qualité de fabrication des vitrages.

CHÂSSIS :
C’est la structure de la fenêtre qui supporte le vitrage.

CLAIR DE JOUR :
Synonyme de « clair de vitrage ». C’est la partie visible du vitrage, qui apporte la luminosité dans la pièce.

CLASSEMENT D’ETANCHEITE AEV :
Classement d’une fenêtre établi par un organisme indépendant, après des tests d’étanchéité à l’air, à l’eau et au vent.

COFFRE TUNNEL :
Coffre de volet roulant préfabriqué à poser par le maçon sous le linteau au moment de la construction. Ce coffre évite le désagrément d’un coffre visible à l’intérieur de la pièce et permet une meilleure isolation.

CRÉMONE :
Dispositif de verrouillage interne permettant de fermer la fenêtre. Certaines crémones sont décoratives et peuvent être apparentes.

CROISILLON :
Eléments qui s’entrecroisent dans un châssis de fenêtre. Synonyme de petit bois, collés sur les faces intérieures et/ou extérieures, ou intégrés dans le double vitrage.

C.S.T.B. :
LE C.S.T.B., Centre Scientifique et Technique du Bâtiment est un organisme qui a pour mission de garantir la qualité et la sécurité des bâtiments. Ses certifications attestent que les caractéristiques des produits sont conformes au référentiel.

DIMENSIONS HORS-TOUT :
Dimensions les plus grandes de la menuiserie.

DIMENSION TABLEAU :
Dimensions minimales de la fenêtre correspondant aux dimensions de la baie finie.

DOCUMENTS TECHNIQUES UNIFIES (D.T.U) :
Ce sont des documents qui contiennent les exigences techniques relatives à l’exécution des travaux du bâtiment dans les règles de l’art.

DORMANT :
Cadre fixe lié au gros-œuvre sur lequel sont montés les battants de fenêtre ou les vantaux de porte.

EMBRASURE :
Espace libre dans l’épaisseur d’un mur pour recevoir une porte ou une fenêtre. Le biais qui peut exister sur les tableaux afin de faciliter l’ouverture des vantaux se nomme l’ébrasement.

EMISSION DE COV DANS L’AIR :
Les Composés Organiques Volatiles sont naturellement présents dans l’atmosphère. Il s’agit de molécules chimiques qui affectent directement notre santé. L’évaporation de solvants, peintures, colles étant source d’émission de COV, les menuiseries PVC, bois et alu sont également des produits émettant des COV. Il est donc indispensable d’opter pour des menuiseries PVC, bois ou alu dégageant le moins de COV.

FERMETURE :
Désigne tout ouvrage de protection des portes et des fenêtres contre l’effraction ou la lumière extérieure. Les volets roulants, les volets battants et les persiennes sont des fermetures, par opposition aux portes et fenêtres, qui sont des ouvertures.

FERRAGE :
Il est constitué de l’ensemble des éléments de fermeture et de sécurité qui équipent le châssis de la fenêtre.

FEUILLURE :
Rainure dans un cadre menuisé lui permettant d’accueillir un autre cadre (ouvrant/dormant) ou de recevoir un vitrage ou un panneau de remplissage. C’est aussi dans la maçonnerie un emplacement réservé à la périphérie de la baie pour insérer un châssis.

FICHES :
Type spécial de paumelles vissées directement dans les dormants et battants.

FOURRURE (ou Tapee) :
Accessoire destiné à augmenter l’épaisseur d’un cadre dormant et permet d’adapter le cadre dormant à l’épaisseur du doublage isolant.

FUSING :
Technique artisanale de fabrication par superposition et fusion de plusieurs vitrages, créant d’originaux effets de relief et/ou de couleur.

GÂCHE :
Pièce fixée au dormant dans laquelle se loge le pêne de l’ouvrant permettant la fermeture de la fenêtre.

GALANDAGE :
Principe de baie coulissante qui consiste à faire glisser le vantail, en position ouverte, dans le doublage du mur. Cette technique permet une libération complète du passage.

GOND :
Élément de quincaillerie permettant de réaliser la rotation des ouvrants de fenêtres ou portes. Synonyme de « fiche », « charnière » et « paumelle ».

HUISSERIE :
Bâti formant l’encadrement d’une porte intérieure.

IMPOSTE :
Châssis fixe ou ouvrant situé en partie haute des menuiseries, au-dessus de la traverse haute d’une fenêtre ou d’une porte

INDICE D’AFFAIBLISSEMENT ACOUSTIQUE :
Indice mesurant l’efficacité d’un vitrage acoustique à réduire les bruits émis. Plus l’indice est élevé, plus le vitrage est performant.

JET D’EAU :
Partie de la traverse basse du vantail destinée à chasser les ruissellements vers l’appui de façon à éviter toute infiltration d’eau.

LAME :
Profilé mince, long et étroit. L’accrochage d’un certain nombre de lames entre elles permet de constituer un tablier de volet roulant.

LINTEAU :
Élément porteur du gros œuvre en partie supérieure de la baie.

MANŒUVRE :
Dispositif de manœuvre d’ouverture ou de fermeture par déroulement du tablier (par sangle, chaîne, manivelle, motorisation électrique).

MASTIC SILICONE :
Le mastic est utilisé pour le calfeutrement des menuiseries. Conditionné en cartouches ou en poches, sa mise en œuvre s’effectue par extrusion avec un pistolet adapté à cet usage.

MENEAU :
Montant vertical intermédiaire divisant une baie.

MONTANT :
Partie verticale de dormant.

MONOBLOC :
Dormant PVC intégrant d’un bloc les fausses tapées pour une épaisseur de doublage (isolant) donnée (100 mm, 120 mm, 140 mm, 160 mm).

MOULURE :
Une moulure existe en une variété de reliefs, de largeurs, de dimensions et apporte une touche décorative à la fenêtre.

OUVERTURE À LA FRANÇAISE :
Fenêtre qui s’ouvre vers l’intérieur du bâtiment.

OUVERTURE OSCILLO-BATTANT :
Fenêtre qui cumule l’ouverture à la française et l’ouverture à soufflet.

OUVERTURE À SOUFFLET :
Fenêtre qui s’ouvre vers l’intérieur du bâtiment, son axe d’ouverture est horizontal partant du bas.

OUVERTURE COULISSANTE :
Fenêtre qui s’ouvre par translation d’un vantail sur l’autre.

OUVRANT CACHE :
De l’extérieur, l’ouvrant ne se voit pas.

PARCLOSE :
Profilé maintenant un vitrage sur l’ouvrant.

PARTIE FIXE :
Cadre dormant recevant directement un vitrage ou un élément plein.

PATTE DE FIXATION :
Pièce métallique destinée à être scellée et servant à fixer la menuiserie sur la maçonnerie.

PAUMELLE :
Pièce de rotation qui assure la jonction entre vantail et dormant.

PENTURE :
Plat métallique fixé à plat sur le battant d’une porte ou d’un volet de manière à le soutenir sur le gond.

PENE :
Pièce mobile d’une serrure. Son engagement dans la gâche centrale du dormant assure l’immobilisation de l’ouvrant.

PETITS BOIS :
Eléments esthétiques de la fenêtre, les croisillons sont des baguettes déposées sur ou dans le vitrage.

PLAXAGE :
Technique qui consiste à recouvrir à chaud les profilés PVC préencollés d’une feuille acrylique de couleur.

PVB :
Butyral de polyvinyle : film plastique utilisé dans les verres feuilletés.

PVC :
Polychlorure de vinyle, matière plastique très répandue, notamment utilisée pour la fabrication de profil pour la menuiserie. Matière entièrement recyclable.

QUALIMARINE :
Le Label Qualimarine concerne la préparation de surface des profilés en aluminium, avant laquage, pour les applications en bord de mer.
La préparation de surface consiste à enlever la couche superficielle du profilé afin d’éliminer toutes les impuretés de surface et de retrouver la composition à cœur du métal. Cela se faire par une double attaque, alcaline puis acide, pour enlever au minimum 2g/m2 de métal dont au minimum 0,5g/m2 pour chacune des attaques.

QUINCAILLERIE :
Ensemble de pièce (poignées, ferrures…) destiné à équiper la fenêtre.

RECOUVREMENT :
Joue de feuillure recouvrant le joint de liaison ouvrant dormant.

RENFORT :
Profilé en acier ajouté dans la chambre principale d’un profilé PVC et destiné à accroître la rigidité et la solidité du profilé PVC.

RÉNOVATION :
Méthode de pose de fenêtre consistant à conserver le dormant de l’ancienne fenêtre. Evite la dégradation de la maçonnerie et de la peinture. Principe très courant car plus économique qu’une dépose totale des anciens dormants.

RT :
La Règlementation Thermique française a pour but de fixer une limite maximale à la consommation énergétique des bâtiments neufs pour le chauffage, la ventilation, la climatisation, la production d’eau chaude sanitaire et l’éclairage.

RUPTURE DU PONT THERMIQUE :
Principe technique qui permet d’isoler thermiquement la face extérieure de la face intérieure d’un profilé en aluminium.

SENS D’OUVERTURE :
Toutes nos portes et fenêtres peuvent s’ouvrir en tirant vers l’intérieur ou en poussant vers l’extérieur, vers la gauche ou vers la droite. Le sens d’ouverture doit être précisé au moment de la commande.

SEUIL :
Traverse basse du dormant de porte-fenêtre ou de panneau menuisé.

SÉRIGRAPHIE :
Procédé de dépôt d’émaux sur le verre par le biais d’un écran composé du’n tissu synthétique (polyester) tendu sur un cadre métallique présentant des mailles ouvertes (laissant passer les émaux) et fermées (étanches aux émaux).

Sg :
C’est le facteur solaire du vitrage seul (g = glass). Il représente la capacité de la fenêtre à faire entrer la chaleur du soleil à l’intérieur du bâtiment. Plus le Sw est élevé, plus il y a d’apports solaires et donc de calories gratuites (économies d’énergies).

Sw :
Sw est le facteur solaire de la menuiserie (w = window). Sa valeur est comprise en 0 et 1. Il représente la capacité de la fenêtre à faire entrer la chaleur du soleil à l’intérieur du bâtiment. Plus le Sw est élevé, plus il y a d’apports solaires et donc de calories gratuites (économies d’énergies).

SOUBASSEMENT :
Panneau plein ou vitré situé sur la partie basse de la menuiserie.

TABLEAU :
Parties verticales de l’ouverture, dont la profondeur correspond à l’épaisseur du mur.

TABLIER :
Le tablier d’un volet roulant est un ensemble de lames. C’est l’élément qui s’enroule et se déroule.

TAPEE (ou Fourrure) :
Même chose que la fourrure, c’est un élément qui sert à combler l’intervalle entre le dormant et la maçonnerie.

TEINTE RAL :
Le RAL est un système de correspondance de couleurs européen qui définit les couleurs pour la peinture, les revêtements et les plastiques.

THERMOLAQUAGE :
Procédé de laquage par poudrage et cuisson dans un four des profilés aluminium.

TLg :
C’est le facteur de transmission lumineuse du vitrage seul (g = glass). Il représente la capacité du vitrage à faire entrer la lumière naturelle à l’intérieur. Plus le TLg est élevé, plus la transmission lumineuse est importante et moins il a besoin d’éclairer (économies d’électricité).

TLw :
C’est le facteur de transmission lumineuse de la menuiserie (w = window). Sa valeur est comprise entre 0 et 1. Il représente la capacité de la fenêtre à faire entrer la lumière naturelle à l’intérieur. Plus le TLw est élevé, plus la transmission lumineuse est importante, moins il y a besoin d’éclairer (économies d’électricité).

TRAITEMENT I.F.H. :
Traitement de protection Insecticide (insecte, parasites), Fongicide (champignons), Hydrofuge (humidité) du bois.

TRANSMISSION ÉNERGÉTIQUE :
Pourcentage de l’énergie solaire transmise par les parois vitrées.

TRANSMISSION LUMINEUSE :
Pourcentage de la lumière visible transmise par les parois vitrées.

TRANSMISSION UV :
Pourcentage de la lumière UV transmise par les parois vitrées.

TRAVERSE :
Pièce horizontale d’un châssis qu’il soit fixe ou mobile (traverse haute/traverse basse) ou le séparant transversalement (traverse intermédiaire).

Ud :
Coefficient d’isolation thermique de la porte exprimé en W/(m2.K). (d= door)

Ug :
Le coefficient Ug est le coefficient d’isolation thermique du vitrage (g= glass). Il est exprimé en W/(m2.K). Plus il est faible, plus la perte de chaleur avec l’extérieur est faible et donc plus les économies de chauffage réalisées seront importantes.

Uw :
Le coefficient Uw est le coefficient d’isolation thermique de la fenêtre (w = window) exprimé en W/(m2.K). Ce coefficient mesure la déperdition thermique, c’est-à-dire la capacité de la fenêtre à conserver la température intérieure. Plus le UW est faible, plus la fenêtre est isolante.

VANTAIL :
Partie mobile d’une fenêtre (cadre ouvrant ou battant).

VITRAGE :
Élément transparent, il permet de voir à l’extérieur et de laisser rentrer la lumière. C’est un élément clé pour les performances d’isolation et de sécurité de la fenêtre.

VITRAGE DE SÉCURITÉ :
Les lames de verre qui composent ce type de vitrage sont séparées les unes des autres par un ou plusieurs film(s) PVB. En cas de bris, le verre reste en place (comme pour un pare-brise de voiture), ce qui constitue un nouvel obstacle contre l’effraction. Résistance au feu et bonne performance acoustique.

VOLET ROULANT :
Volet qui s’enroule sur un axe lors de son ouverture / fermeture.

WARM EDGE :
L’intercalaire WARM EDGE (bords chauds) est un intercalaire de double vitrage à rupture de pont thermique, améliorant les performances en périphérie du vitrage et donc celles de la menuiserie.